Neutralité du Net: Merci à François Bayrou

François Bayrou favorable à une loi pour affirmer la neutralité du Net

Mardi 1er Mars l’Assemblée Nationale examinait une proposition de loi sur la neutralité du net visant à graver dans le marbre ce principe tout en définissant les droits des internautes et les modes d’intervention autorisés pour les opérateurs.

Soucieux de garantir les libertés numériques du citoyen autant que de permettre à Internet d’être l’outil ouvert, gratuit et partagé qui tiendra toutes ses promesses de diffusion et de production de savoir, François Bayrou a voté en faveur de ce texte qui affirme que le principe de neutralité du réseau doit être acté par la loi.

Mais la lutte continue

Hélas, il n’a pas été suffisamment suivi, comme le regrette ce communiqué de La Quadrature du Net

Mise-à-jour (1er mars) : La proposition de loi sur la neutralité du Net a été rejetée par 311 voix contre 218. Les députés qui se sont exprimés semblent toutefois s’accorder sur la nécessité de poursuivre leurs travaux afin de parvenir à une protection législative de la neutralité du Net. Le travail citoyen de sensibilisation des élus à cette question cruciale doit maintenant se poursuivre !

La menace sur les libertés sont sérieuses. Que l’information circule « hors contrôle » du pouvoir, que les citoyens aient accès à ce qui leur était caché, et c’est la panique auprès des « dirigeants », et pas que en Tunisie, Egypte, Iran, Chine, Lybie, …

Ce qui suit devrait être développé ultérieurement. Mais l’alerte doit être déjà donnée.

Comment le FBI, le PS et Estrosi ont mis le Net sous surveillance

Ce décret fait frémir (et certains commentaires aussi):

Web: la police a désormais accès à toutes vos données personnelles

Parce que seuls les  puissants auraient droit au « secret », pour les affaires publiques que les citoyens leur ont confiées (écoutez ces cris d’orfraie contre Wikileaks ou Médiapart).

Et les citoyens n’auraient plus droit à ce que l’on appelle simplement « le secret de la correspondance » ?



Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Internet, Libertés, Mouvement Démocrate. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.