Législatives 2010, 10ième circonscription des Yvelines

Les électeurs de la 10ième circonscription des Yvelines sont invités à se rendre aux urnes les 4 et 11 juillet prochains. Ce sont les dates des nouvelles élections législatives partielles à Rambouillet (Yvelines).

Circonscriptions des Yvelines

Circonscriptions des Yvelines

Cette législative concerne les électeurs des cantons de Rambouillet , Maurepas, Montfort-l’AmaurySaint-Arnoult-en-Yvelines.

L’élection législative partielle,   remportée en septembre par Jean-Frédéric Poisson (UMP), a été  invalidée lpar le Conseil constitutionnel. En effet, un nouveau décompte des votes n’a donné à Jean-Frédéric Poisson qu’une seule voix d’avance. Le député UMP, à l’époque suppléant de l’ex-ministre Christine Boutin, était arrivé devant la candidate des Verts Anny Poursinoff, qui avait demandé l’annulation de l’élection. Après s’être penchés sur les opérations de vote, les sages ont relevé une série d’erreurs ainsi que la diffusion d’un tract  erroné à l’encontre des Verts.

La campagne sera très courte, et le risque abstentionniste très important. La gauche a obtenu 50,88% des voix lors des élections régionales sur cette circonscription.

Sur la ligne

Les candidats potentiels, annoncés par la presse locale (Toutes les Nouvelles) sont:

Jean-Frédéric Poisson (UMP), candidat sortant, qui devrait logiquement se représenter à sa succession. Il bénéficie d’un soutien de poids en la personne du maire de Rambouillet, également Président du Sénat, de la ministre de la l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et de Christine Boutin, dont il était le suppléant.

Jean-Frédéric Poisson (UMP), entre Michel Finck (NC) et Xavier Bertrand

Jean-Frédéric Poisson (UMP), entre Michel Finck (NC) et Xavier Bertrand

Annie POURSINOFF (EE), conseillère régionale, avait perdu de quelques voix au second tour de l’élection partielle de 2009. Elle apparait aujourd’hui comme la candidate « naturelle » d’Europe-Ecologie, même si elle est ouverte à une candidature unique des différentes tendances de gauche. Elle avait reçu le soutien de François Bayrou et de Corinne Lepage au second tour des législatives de 2009.

Anny Poursinoff

Anny Poursinoff


Didier FISCHER (PS), conseiller régional, conseiller municipal de Coignières, est potentiellement candidat, mais espère un « large rassemblement à gauche, y compris Europe-Ecologie ». Il n’était pas candidat en septembre 2009.

Didier Fischer

Didier Fischer

Georges MOUGEOT (DVG), maire de Maurepas, qui était soutenu par le Modem lors de la législative de 2009, souhaite que la candidature de la « Sarkozie » soit battue, qu’il y ait accord entre PS et EE, sur la base d’un projet clair. Si ces conditions n’étaient pas réunies, il serait prêt à se lancer dans la bataille.

Georges Mougeot (DVG) et Pierre Le Guérinel (Modem)

Georges Mougeot (DVG) et Pierre Le Guérinel (Modem)

Des candidatures sont attendues, côté Front National, Nouveau Centre et Parti pour la France. Mais le Parti Pirate s’est déjà annoncé.

Edit 29/05:

Le CNI entend présenter un candidat dans la 10e circonscription des Yvelines (Jeunes CNI en Mouvement)

Le Parti Pirate entend arbitrer la législative partielle de Rambouillet

Société 2.0 –

Le candidat du Parti Pirate Maxime Rouquet se présentera en juillet prochain aux élections législatives partielles organisées à Rambouillet après l’invalidation du mandat de Jean-Frédéric Poisson (UMP) par le Conseil constitutionnel. Mais cette fois, son opposition au candidat du parti majoritaire sera ferme.
Jeudi dernier, le Conseil constitutionnel a invalidé l’élection du député de la 10ème circonscription des Yvelines. Le candidat Jean-Frédéric Poisson (UMP) n’était arrivé qu’avec cinq voix d’avance sur son adversaire Anny Poursinoff (Verts), et un nouveau décompte a fait tomber l’écart à une seule voix, sur plus de 25.000 suffrages exprimés. En plus d’anomalies constatées dans le comptage des voix, les sages ont estimé que les électeurs ont pu être influencés par la distribution la veille du scrutin d’un tract UMP mensonger. Il affirmait que les Verts avaient voté en faveur de la loi « Grenelle 1 », alors qu’ils s’étaient abstenus à l’Assemblée nationale et n’avaient pas pris part au vote au Sénat. Vu l’écart minime de voix, l’information trompeuse a pu être déterminante dans la désignation du vainqueur. D’où l’annulation du scrutin, qui remet le Parti Pirate en selle.

C’est en effet dans la 10ème circonscription des Yvelines, à Rambouillet, que le candidat du Parti Pirate Maxime Rouquet s’était présenté, et avait obtenu 2,08 % des voix au premier tour. Avec les 469 suffrages en sa faveur, le Parti Pirate était déjà à l’époque en position d’arbitre pour le second tour, comme l’a confirmé le scrutin final très serré.

Mais Maxime Rouquet avait consterné beaucoup des sympathisants du Parti Pirate, en refusant d’appeler ses électeurs à voter en faveur de la candidate des Verts plutôt que pour le candidat UMP. « Les Verts ont le positionnement le plus proche du nôtre sur la majorité des sujets qui nous préoccupent (…) Mais son opposant Jean-Frédéric Poisson se déclare également contre HADOPI et rappelle qu’il n’a pas voté pour la loi« , avait-il expliqué entre les deux tours à Numerama. Jean-Frédéric Poisson s’était abstenu pour la loi Hadopi 1, et n’avait pas été voter pour la loi Hadopi 2.  « Le Parti Pirate tient à son indépendance et à ne pas prendre position dans un débat gauche/droite. Dans ces conditions, nous souhaitons encourager la démarche de députés qui, comme Jean-Frédéric Poisson, s’expriment contre la loi HADOPI« , ajoutait Maxime Rouquet. « Si Jean-Frédéric Poisson et Anny Poursinoff sont au coude-à-coude, comme cela semble se profiler, le report des voix de nos électeurs sera décisif. S’ils permettent au candidat UMP de conserver cette circonscription, qui devait être gagnée d’avance, ce sera grâce à son opposition à la loi HADOPI« .

Aujourd’hui, Maxime Rouquet semble regretter de n’avoir pas soutenu Anny Poursinoff. Il annonce qu’il se présentera de nouveau aux législatives de Rambouillet, qui auront lieu les 4 et 11 juillet prochain. Mais il sera cette fois clairement opposé à Jean-Frédéric Poisson au second tour. « Bien qu’il se soit simplement abstenu (de voter la loi Hadopi), nous avions essayé d’encourager cette démarche, et nous sommes contentés de présenter les faits à nos électeurs au lieu d’appeler clairement à voter contre le candidat de l’UMP« , rappelle-t-il sur son blog.

« Malheureusement, ce dernier n’a eu suite à son élection aucun scrupule à apporter son soutien à des lois comme LOPPSI (qui introduit entre autres le filtrage des sites Internet). Nous en avons pris bonne note, et informerons les électeurs de la 10ème circonscription des Yvelines que le candidat UMP, malgré notre encouragement, ne défend pas les libertés individuelles« .

Le dur apprentissage de la vie politique.

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Pour le « fun »,

Je l’ai trouvé mignon ce pirate:

Image de prévisualisation YouTube

Autre lien:

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Internet, Yvelines, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Législatives 2010, 10ième circonscription des Yvelines

  1. jean-luc dit :

    Bjr,

    Eh oui, 3 élections en 3 ans, pour ce mandat.
    ça ne va pas motiver les électeurs à se déplacer durant les vacances.

    Course individuelle ou par équipes …

    kamik78

Les commentaires sont fermés.