Le véhicule de demain, dans les Yvelines

Oui, des solutions aux problèmes de mobilité peuvent être apportées, dans un contexte de pénurie de ressources en énergie fossile et de limitation des émissions de CO2. En France, nous avons aussi des idées et des entrepreneurs innovants. Le véhicule urbain, adapté aux contraintes du futur est en projet dans les Yvelines. Des PME proposent des solutions, innovantes et intéressantes.

Les collectivités territoriales peuvent aussi jouer un rôle moteur dans l’innovation et le développement économique.

L’appel à projet du conseil général des Yvelines

Le Conseil Général des Yvelines a lancé un Appel à Projet pour la réalisation du véhicule urbain du futur.

Les conditions de l’appel à projets du Conseil général : un véhicule urbain innovant, écologique et économique :

  • – Véhicule de 2 à 4 places : voiture particulière, quadricycle lourd à moteur ou tricycle à moteur
  • – Autonomie de 150 km
  • – Vitesse pouvant atteindre 110 km/h
  • – Prix de vente cible de 10 000 € HT
  • – Faibles émissions de CO2 (moins de 60g/km)

Quarante dossiers ont été déposés, quatre ont été retenus selon les critères suivants : crédibilité du projet, innovations techniques et d’usage, sécurité, et éco-conception, crédibilité du porteur et crédibilité financière.

Les lauréats  désignés sont : AKKA Technologies, Induct, Muses et Venturi. Ils bénéficieront d’environ 3 millions d’euros pour développer, dans les Yvelines, des démonstrateurs roulants.

Le projet Moov’eco

En particulier, la notion de « service de mobilité en ville » proposé par Moov’eco, revisite le principe de l’utilisation du véhicule individuel.

Ce projet est issu d’un travail collectif,  impliquant des TPE et des réseaux d’acteurs locaux,  ce qui est déjà une particularité forte, un modèle préfigurant sans doute les développements en « cluster ».

Conçu en prenant compte des besoins des acteurs de la mobilité urbaine au travers des services suivants : autopartage, propulsion électrique, logique d’intermodalité, la plateforme Mooveco innove en proposant une alternative de mobilité dans le centre ville

Le projet MOOV’ECO est une plateforme urbaine multi-services servant de bases à différents véhicules (catégorie quadricycle lourd). Les véhicules ou les plateformes peuvent être utilisés indépendamment ou former des « trains » à usage de livraison. En configuration transport de personnes, le véhicule peut embarquer jusqu’à 6 personnes. Dans une application de type auto-partage, des trains de « VP » peuvent être utilisés pour répartir, avec un seul chauffeur et sans moyen additionnel, les véhicules dans les différents points de distribution.

Le projet MOOV’ECO apporte une contribution originale en terme d’utilisation d’un moyen de transport multi-usage. La solution proposée est performante pour le transport de personnes, y compris à mobilité réduite, les livraisons en centre-ville et la constitution de « train » de véhicules facilite la redistribution des véhicules en auto-partage. De plus, des solutions techniques destinées à optimiser la gestion de l’énergie seront mises en œuvre : moteurs-roues électriques, choix de batteries lié à l’usage, 2 packs de batteries (1 pack propulsion, 1 pack récupération d’énergie), châssis en aluminium.

Toutes nos félicitations aux pères du projet, dont notre ami Alain Lafon

Voici la vidéo de présentation des projets sélectionnés:

http://www.dailymotion.com/video/xcywfm

Pour en savoir plus

Véhicules du futur du CG 78

Les Yvelines visent la pôle position pour les véhicules du futur

Véhicule urbain : Ils ont pensé la voiture de demain

Innovation : Entre les Yvelines et la voiture électrique, le courant passe

Moov’eco

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Technologies, Yvelines. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.